L’Iaïdo, l’art martial à pratiquer avec un katana

On raison de leur liens étroits avec la mythique classe guerrière des Samouraïs, les sabres japonais katanas fascinent. Si vous nourrissez l’envie de faire un peu plus que les contempler, pourquoi ne pas vous vous essayer à l’iaïdo ?

Iaïdo

L’iaïdo est un art martial japonais fondé vers 1542 par un certain Hayashizaki Shinsuke Shigenobu puise ses principes fondamentaux de l’Iaï-jutsu, style de combat qui se conçoit comme l’art de dégainer le sabre et couper dans un geste rapide et continu, pour mener une attaque avant l’adversaire. Comme pour la plupart des bud?, la pratique de l’iaïdo mène le combattant vers une parfaite synergie entre le corps et l’esprit, en combinant savoir-faire technique, coordination physique et introspection morale.
Pour l’entraînement et la plupart des kata d’exhibition, l’Iaïdo se pratique avec des imitations non tranchantes du katana, l’iaito qui est traditionnellement composé d’un alliage d'aluminium et de zinc ou le bokken qui est une version en bois du sabre samouraï. L’objectif étant d’acquérir les techniques de maniement sans danger pour soi comme pour autrui, et ce, jusqu'à un stade assez avancé de la pratique (vers le 5e Dan). La pratique avec un katana tranchant est réservée aux manieurs de très haut niveau.
Érigé en sport de combat, l’Iaïdo est pratiqué partout dans le monde et fait l’objet de championnats internationaux. En France, on compte quelque 450 clubs et d?j? enseignant les techniques d’escrime au katana, avec entre autres, l’iaïdo, le kendo et l’aïkido.
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel e-commerce